L’AMOUR D’UNE MÈRE en paroles et citations

Nous célébrons la fête des mères cette année sous un ciel troublé par la guerre et les mouvements de peuples en exode. En cherchant des textes—poèmes et citations —j’ai pensé à toutes ces mères du monde dépossédées de leur foyer et cherchant à se réfugier avec leurs enfants sur des terres accueillantes.

J’ai pensé leur offrir les paroles de chansons faisant l’éloge de l’amour maternel.

 

Mère syrienne
Mère syrienne

Quand l’enfant quitte la maisonil emporte la main de sa mère. [ Proverbe chinois ]

Mother_and_Child

I. Paroles de Poussière D’or, chanson de Jérôme Minière

Un homme est allongé sur un lit
On croirait qu’il dort,
Mais c’est la vie qui s’enfuit de son corps

Nous nous tenons en cercle autour de lui
Il ne reste qu’à pleurer
Bientôt il sera sec comme du bois mort
Alors qu’hier encore il bâtissait une maison
sur le bord du fleuve

Une poussière d’or est remontée
jusqu’à son coeur
Et lui a fait voir la mort

Une femme est allongée sur un lit
On croirait qu’elle meurt, mais c’est bien
la vie qu’elle donne ici
Nous nous tenons en cercle autour d’elle075b0d41a4635a7d024c98fb567ecc5e
Et nous tendons les mains
pour dire bienvenue
Au petit qui sort des bras de la mort

Une poussière d’or
Est remontée jusqu’à son coeur
Et lui a fait voir la vie
Nous ne pouvons que pleurer
de joie ou de peine
Quand la mort et la vie transportent
ceux qu’on aime

Sur un fleuve sans rebord,
éblouissant et profond
Horizon où tout passe et s’évanouit

Une poussière d’or
Est remontée jusqu’à notre coeur
Et nous n’y comprenons rien

Nous sommes comme des cartes
sans échelles ni légendes
Qui s’inventent des histoires
pour comprendre
pour savoir par quel bout il faut prendre
Ce qui n’a jamais pu s’apprendre

Voyageurs sur une ligne
de paquebot intérieur
Pour une croisière vers ailleurs
Ballottés au gré des vagues
Les gens naissent, les gens meurent
Sans raison disparaissent sous la surface

Une poussière d’or
Est remontée jusqu’à notre coeur
Et nous n’y comprenons rien

Mère syrienne
Mère syrienne

Une chemise de toile cousue par ma mère est chaude. Une chemise de laine cousue par une étrangère est froide. [Proverbe finlandais]

II. Les Yeux de la Mama, paroles de la chanson de Kendji Girac

 

Quand j’ai froid, elle se fait lumière
Comme un soleil dans l’existence
Quand j’ai mal, elle se fait prière
Elle me dit tout dans un silence
Quand je souffre, elle souffre avec moi      45443483
Quand je ris, elle rit aux éclats
Mes chansons sont souvent pour elle
Elle sera toujours ma merveille

Quand je n’suis pas à la hauteur
Elle m’élève plus haut que le ciel
Elle est la splendeur des splendeurs
Elle est la sève, elle est le miel
C’est son sang qui coule dans mes veines
Et des souvenirs par centaines
Bercent mon cœur de mille étoiles
Elle est ma quête, elle est mon Graal

Oh mon Dieu, laissez-les-moi
Les beaux yeux de la Mama
Enlevez-moi même tout le reste
Mais pas la douceur de ses gestes
Elle m’a porté avant le monde
Elle me porte encore chaque seconde
Elle m’emportera avec elle
Je lui serai toujours fidèle

Quand je me blesse, elle est douceur
Comme une caresse dans l’existence
Quand j’abandonne, elle devient lionne
Et me relève avec patience

Quand j’ai la folie des grandeurs
Elle me ramène sans me faire mal 179e76c359449b284b4d1935db08a592
Elle est dans ce monde infernal
Mon étoile parmi les étoiles

Oh mon Dieu, laissez-les-moi
Les beaux yeux de la Mama
Enlevez-moi même tout le reste
Mais pas la douceur de ses gestes
Elle m’a porté avant le monde
Elle me porte encore chaque seconde
Elle m’emportera avec elle
Je lui serai toujours fidèle

Oh mon Dieu, laissez-les-moi
Les beaux yeux de la Mama
Enlevez-moi même tout le reste
Mais pas la douceur de ses gestes
Elle m’a porté avant le monde
Elle me porte encore chaque seconde
Elle m’emportera avec elle
Je lui serai toujours fidèle

Oh mon Dieu, laissez-les-moi
Les beaux yeux de la Mama
Enlevez-moi même tout le reste
Mais pas la douceur de ses gestes
Elle m’a porté avant le monde
Elle me porte encore chaque seconde
Elle m’emportera avec elle
Je lui serai toujours fidèle

Mère syrienne
Mère syrienne

La mère est celle qui prend le couteau par la lame. [Proverbe bantou].

 

Elle a gardé ses yeux d’enfant ma mère

Tout comme au temps où j’ai grandi près d’elle
Sur ses cheveux je vois un peu de neige
Mais dans son cœur ne vient jamais l’hiver

Quand je suis loin d’elle je l’imagine
Et je crois toujours la voir sourire

Elle a gardé ses yeux d’enfant ma mère
Je la regarde je me retrouve en elle
Elle a c’est vrai des rides au front déjà
Tellement de fois elle a veillé sur moi

Quand je suis loin d’elle je l’imagine
Et je crois toujours la voir sourire

Elle a gardé ses yeux d’enfant ma mère
Tout comme au temps où j’ai grandi près d’elle
Sur ses cheveux je vois un peu de neige
Mais dans son cœur ne vient jamais l’hiver

not_detected_235972

 

IV. Si Maman Si, paroles de la chanson de France Gall

 

Tous mes amis sont partis
Mon cœur a déménagé
Mes vacances c’est toujours Paris
Mes projets c’est continuer
Mes amours c’est inventer

Si, maman, si
Si, maman, si
Maman, si tu voyais ma vie
Je pleure comme je ris
Si, maman, si
Mais mon avenir reste gris
Et mon cœur aussi

Et le temps défile comme un train0426d70e90cc20ca2086074058eb355c
Et moi je suis à la fenêtre
Je suis si peu habile que demain
Le bonheur passera peut-être
Sans que je sache le reconnaître

Si, maman, si
Si, maman, si
Maman, si tu voyais ma vie
Je pleure comme je ris
Si, maman, si
Mais mon avenir reste gris
Et mon cœur aussi

Mon cœur est confortable, bien au chaud
Et je laisse passer le vent
Mes envies s’éteignent, je leur tourne le dos
Et je m’endors doucement
Sans chaos ni sentiment

Si, maman, si
Si, maman, si
Maman, si tu voyais ma vie
Je pleure comme je ris
Si, maman, si
Mais mon avenir reste gris
Et mon cœur aussi

Si, maman, si
Si, maman, si
Maman, si tu voyais ma vie
Je pleure comme je ris
Si, maman, si
Mais mon avenir reste gris
Et mon cœur aussi

 

Mère syrienne
Mère syrienne

Voici quelques titres disponibles à la bibliothèque qui explorent la relation mère-enfant:

La relation mère-fille:

La relation mère-fils:

Avez-vous des titres à partager? Des oeuvres de fiction ou documentaires qui vous ont touché(e)? N’hésitez pas à les partager avec nous dans un commentaire, au bas de la page.

JOYEUSE FÊTE DES MÈRES !!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s